La communauté OSM_SN s’étend à la Casamance, Sénégal

Related Project: 


( English version here)
Suite aux derniers évènements articulants les communautés OSM naissantes à Dakar, Thies, Saint-Louis et Rufisque, la semaine passée fut l’occasion d’un évènement majeur pour HOT et la communauté OSM_SN : les débuts du projet OSM en Casamance au sud du Sénégal, région la plus verdoyante du pays, tenante d’un potentiel majeur de développement entravé par une situation conflictuelle depuis les années 80.

Une formation à Ziguinchor organisée conjointement par le Département de Géographie de l’Université de Ziguinchor (UDZ), le Campus Numérique Francophone Partenaire (CNFP), OSM_SN et HOT

Suite à notre rencontre sur Dakar en présence de Nicolas Chavent, Oumar Sall, Chef du Département de Géographie de l’UDZ s'est impliqué activement dans l'organisation d'une session de formation sur 5 jours, du 21/01/13 au 25/01/13 pour 27 participants, majoritairement étudiants en Master de Géographie.
En hébergeant cette formation, le CNFP de l’UDZ, confirme ainsi l'engagement de l'Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), structure déjà clée sur Dakar et Saint-Louis.
Le Professeur Oumar Sock, recteur de l’UDZ, a appuyé cette initiative en assurant la prise en charge de l’intégralité des coûts associés à cette formation pour HOT et la communauté OSM_SN.

L’évènement a été couvert par ScoopsDeZiguinchor, première WebTV de Casamance.


Augustin expliquant le fonctionnement du Tasking Manager

Participation de la communauté OSM_SN

J'ai pu animer cette formation, appuyé par quatre facilitateurs de la communauté OSM_SN : Jean-Marie Mancabou et Ismaila Seye de la Mairie de Grand-Dakar qui emploie activement les techniques du projet OSM pour la cartographie de sa commune, Awa Dia, développeur et étudiante à l'Université Gaston Berger (Saint-Louis), et Bass Thiam, développeur et travaillant au sein de Ndar Numérique, espace de co-working jouant le rôle de point focal pour les membres de la communauté OSM_SN de Saint-Louis.


Jean-Marie (en haut à gauche), Bass (en haut à droite), Ismaila (en bas à gauche) et Awa (en bas à droite)

Emergeance d’une communauté locale de mappers en Casamance, renforçant ainsi la communauté OSM_SN

Cette formation a permis de faire progresser conjointement 27 personnes de l’UDZ, leur permettant de maîtriser l’intégralité du flux de travail orienté mapping, organisation, collecte, édition et contrôle qualité. Ces 27 participants ont insisté sur l’opportunité que représente pour eux le projet OSM, notamment dans sa capacité à gérer, à partager et à accéder à de la donnée géographique,


Collecte de données dans le quartier Boucotte, Ziguinchor

Nous avons pu, lors de la cérémonie de clôture du samedi, présenter le travail effectué à la direction de l'Université ainsi qu'à certaines autorités locales, notamment le Président de la Communauté Rurale de Diembéring. Les réactions confortent l’idée que le projet OSM en tant qu’outil d’aide à la prise de décision, répond a un besoin réel et criant de ces différents citoyens, structures et organisations, actuellement dépourvues de SIG satisfaisants et efficaces pour réaliser la cartographie de leur territoire.


Les participants et formateur/facilitateurs au complet

L’Université de Ziguinchor, un point d’accroche pour le projet OSM_SN

Avant notre retour à Dakar par bateau dans la nuit du dimanche au lundi 28/01, nous avons pu réaliser une dernière séance de travail avec Mr Oumar Sall. Une nouvelle session de formation visant le corps enseignant devrait avoir lieu fin mars 2013 afin d’intégrer, à terme, le projet Openstreetmap au sein du cursus universitaire, ce sera également l’occasion de rencontrer et de discuter avec de nouveaux réprésentants des autorités : Agence Régionale du Développement, Agences de Developpement Communale, Cadastre, ONGs...

Un grand merci aux organisateurs, facilitateurs et participants à cette formation pour leur engagement!

A l’heure où j’écris ces dernières lignes, le 29/01, me voilà à Saint-Louis pour préparer 3 jours de formations pour 15 mappers majoritairement étudiants à l’Université Gaston Berger, en vue d’une session de présentation/plaidoyer mercredi 06/02 auprès de responsables académiques et d’autorités rencontrés lors de précédents passages. Prochaine ville : Thies à compter du 07/02 avec une première journée de formation au Centre de Recherche et d’Essais soutenue par ThiesLug, communauté Opensource locale.

Augustin Doury

Suivez le projet Openstreetmap Senegal (OSM_SN) :

Comments

Aimer la cartographie, c'est prôner pour le développement. Car, elle demeure de nos jours incontournable au développement de nos pays.
Vive la cartographie, vive openstreetmapSN...........

Add new comment