HOT Activation, Sud et Nord Kivu, République démocratique du Congo

Situation inquiétante dans les Kivus

2012-12-16 Compte-tenu que la situation devient plus grave, HOT modifie le statut de Pré-Activation à Activation.

À la fin Octobre, le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a signalé plus de 910.000 personnes déplacées dans le Sud et le Nord-Kivu en République démocratique du Congo (dont environ 500,000 ont été déplacées depuis Avril 2012). Au début de Décembre, le CICR a mis en évidence la situation humanitaire préoccupante et très complexe dans cette région. Il y a actuellement une accalmie relative dans les zones les plus durement touchées par les récents combats, alors que dans le même temps dans d'autres communautés du Kivu subissent les effets des combats et des actes d'une extrême violence, qui n'épargnent ni les femmes ni les enfants.

La présente crise humanitaire est suite à des décennies de combats dans la région. Ceux-ci sont souvent accompagnés de pillages, d'incendies criminels et de violence contre les personnes et provoquent des déplacements chroniques et forcés de la population.

See the english version of this update.

Coordination : Pierre Béland
Personne contact en RDC : Claire Halleux

Il ya 31 camps dans la région avec plus de 100.000 réfugiés dispersés sur cet immense territoire. Les camps de réfugiés sont répartis autour du lac Kivu, à l'ouest du lac et aussi loin que 150 km au nord du Lac Kivu. Les combats récents et les violences contre les civils ont provoqué de nouveaux déplacements de population. Dans ce contexte, il est difficile d'évaluer la situation.

Cela soulève l'inquiétude des ONG humanitaires et l'ONU dénonce les formes nombreuses et variées de violence commises contre des civils, dont des enfants.

Pour sa part, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que "de nouvelles vagues de violence menacent l'accès aux soins de santé primaires et secondaires pour les personnes blessées dans la ville de Goma et dans les provinces du Nord Kivu et du Sud Kivu.« L'OMS est particulièrement préoccupée par une progression plus rapide de l'épidémie de choléra dans le Nord-Kivu, où depuis Janvier 6.830 cas avec 65 décès ont été enregistrés.

La protection des civils et la distribution de l'aide humanitaire sont des priorités, mais avec l'insécurité et les mauvaises conditions de routes, il est difficile de fournir une assistance aux communautés affectées.

Selon l'OCHA, plus de 47.000 personnes déplacées sont arrivés dans et autour des villes de Minova sur le territoire de Kalehe au Sud-Kivu, et à Bweremana, à la frontière entre le Sud et du Nord Kivu au cours des dernières semaines. Le HCR et ses partenaires ont reçu des informations sur des incidents tragiques et la violence contre les Civils.

HOT Pré-activation pour Lac Kivu

Voir le la page wiki de coordination pour les Kivu

Alors que l'insécurité et la violence continuent, les organisations humanitaires tentent de rejoindre les réfugiés là où ils sont et de les soutenir. En tenant compte du nombre de réfugiés, leurs besoins en nourriture, eau et soins médicaux et de l'environnement non sécuritaire, sans compter la difficulté de localiser et de se joindre les personnes déplacées, il s'agit d'une opération de grande envergure.

Les organisations humanitaires ont besoin de cartes détaillées pour organiser efficacement leur aide. Pour planifier l'opération de cartographie, l'équipe HOT est en contact avec les organisations internationales, certaines ONG et un partenaire SIG sur le terrain.

Dans un contexte d'aide humanitaire, la capacité d'accéder rapidement à des données géospatiales et les analyser, est un aspect important. Un grand avantage des données OSM, c'est que ce sont des Données libres (licence ODbL). Cela offre aux agences de l'ONU aux ONG humanitaires la capacité d'extraire rapidement les données OSM, les combiner avec des couches de données humanitaires et d'effectuer les analyses géospatiales appropriées. Des outils SIG tels que QGIS et ArcGIS ont la capacité d'importer les données OSM et de les analyser.

Nous avons identifié des zones prioritaires à cartographier pour l'effort humanitaire et analysons les images disponibles. Notre première action est de cartographier toute la région sur le côté ouest du lac Kivu, le long de la RN2 à partir de Goma, au nord du lac à Bukavu au sud du lac. Il s'agit d'une distance d'environ 130 km. Les priorités seront également réévaluées en fonction de l'évolution de la situation dans les prochaines semaines.

Une partie de la région autour du lac Kivu est bien couverte par l'imagerie Bing haute résolution. Pour cartographier ces zones, le Gestionnaire de tâches de HOT est utilisé pour définir des micro-tâches. Cet outil cartographique de coordination facilite la répartition des tâches entre les contributeurs OSM qui travaillent simultanément dans la zone et assure un progrès rapide du travail de cartographie. D'autre contributeurs revoient le travail effectué pour assurer la qualité du travail de cartographie.

Minova, South Kivu, RD CongoRéponse rapide à Minova : Après quatre jours de travail

La première tâche a été lancé il ya une semaine pour la région de Goma et est maintenant terminée. Cela ne couvre pas le camp Muganga à l'ouest de la ville où l'imagerie aérienne n'est pas actuellement disponible. Les tâches pour Bweremana et Minova sont presque terminées et d'autres tâches sont en cours pour Bukavu et les autres zones. Nous recherchons également des informations et du soutien de personnes ayant une connaissance locale de la région pour compléter la carte avec des POI décrivant les installations telles que les écoles et les centres de santé et pour ajouter les noms de rues.

En parallèle, des discussions sont en cours avec des organismes internationaux et des ONG humanitaire pour appuyer la demande d'obtenir des images des agences spatiales dans un contexte humanitaire.

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.
Refresh Type the characters you see in this picture.
Type the characters you see in the picture; if you can't read them, submit the form and a new image will be generated. Not case sensitive.  Switch to audio verification.